Voyage en Moyenne Égypte

Rencontre strasbourg gratuit


LA LETTRE des. RENCONTRES EGYPTOLOGIQUES de. STRASBOURG. N° 34 - Mars ÉDITORIAL. Maison des associations - 1a, place des orphelins F Strasbourg. RENCONTRES EGYPTOLOGIQUES DE STRASBOURG. Maison des Associations 1A place des Orphelins STRASBOURG. Tél: 03 88 30 14 60 Fax: 03 88 30 40 Nouvelle session de cours d'épigraphie égyptienne en novembre Rencontres Egyptologiques de Strasbourg. Logo des Rencontres Egyptologiques de Strasbourg. Contactez ☎ Rencontres Egyptologiques de Strasbourg ✓ Strasbourg, 10 Petite Rue des Chartreux avec ⌚ horaires d'ouverture, ➤ itinéraire, ✉ coordonnées. les rencontres sont remises à une date ultérieure pour cause de la crise du Covid Association Alsacienne égyptologie. Quels sont les avis des internautes à propos de Strasbourg Egyptologiques Rencontres de? Donnez votre avis et une recommandation sur Association culturelle. Rencontres Egyptologiques De Strasbourg. Témoignages égyptiens de la région de Damas, par Ahmed Ferzat Taraqji, vice-directeur du centre. Rencontres Egyptologiques de Strasbourg à Strasbourg - Profil des Entreprises, Téléphone, Adresse, Code postal, Plan et autres. La présidente Michèle Meyer Maison des associations - 1a,place des orphelins F Strasbourg Tél.: Télécopie: 2 2 - Rencontres égyptologiques - Déc LA vie de. Association Alsacienne d'Egyptologie. J'aime. Cours de hiéroglyphes et de civilisation de l'Egypte Antique sur Strasbourg. Association Alsacienne d'Egyptologie. likes. Cours de hiéroglyphes et de civilisation de l'Egypte Antique sur Strasbourg. RENCONTRES EGYPTOLOGIQUES DE STRASBOURG STATUTS TITRE I Article 2 - OBJET L'Association a pour objet de promouvoir l'egyptologie à. Strasbourg «Le sommeil éternel de Padiaménopé et de Toutankhamon» organisé par association alsacienne d'égyptologie (anciennement rencontres. L'Institut d'égyptologie conserve une collection d'objets authentiques, L'archéologue britannique Flinders Petrie, rencontré par Spiegelberg dès son. Anciennement Rencontres égyptologiques de Strasbourg. Maison des associations - 1a, place des orphelins. STRASBOURG. ulysse rencontre circé. étrange rencontre owen forum rencontre franco russe chat mont saint aignan. rencontres internationales du cinéma de patrimoine d'Archéologie, spécialité égyptologie, Université de Strasbourg, Association des Rencontres Égyptologiques de Strasbourg, Strasbourg. Talk for the association “Rencontres égyptologiques de Strasbourg”, Schiltigheim (France). 13th February “La violence envers les femmes dans l'Égypte. 13 rencontre de gerontologie pratique comment rencontrer une star americaine rencontre handicap louvre site de rencontres egyptologiques de strasbourg. La collection de l'Institut d'égyptologie de l'Université de Strasbourg», XXVè Congrès Selon les personnes rencontrés lors de cette évaluation.

Nous sommes privilégiés car Strasbourg peut se glorifier d un superbe marché de Noël, un des plus anciens de l hexagone, maintes fois copié mais jamais égalé selon les médias. Même si ce moment statutaire est un peu fastidieux avec la lecture des différents rapports et les votes, votre présence ou l envoi de votre pouvoir nous conforte dans l intérêt que vous portez au déroulement de nos activités et nous motive pour poursuivre nos efforts pour vous satisfaire. Notre site internet devrait être opérationnel courant février et cet outil de communication incontournable au 21 ème siècle nous permettra de mieux nous faire connaître du grand public. Il sera une passerelle auprès des étudiants que nous souhaiterions accueillir plus nombreux. Le comité de direction réfléchit à l heure actuelle à la mise en place d activités qui seraient abordables financièrement pour ce jeune public. Nous vous souhaitons d excellentes fêtes de fin d année, qu elles soient conformes à vos attentes et nous espérons vivement vous retrouver à l aube du nouvel an toujours enthousiastes malgré les agapes de cette fin d année. Nous ne manquerons pas de vous adresser la convocation dans les temps réglementaires. Merci de noter dès à présent dans votre agenda ce rendez-vous. Nous comptons sur votre présence. Conférences Les conférences ont lieu à 18h 45 à la maison des associations, 1a, place des orphelins à Strasbourg. Ouverture des portes à 18h Entrées: non adhérents 6 - Etudiants non adhérents 3 - Tous adhérents 2 Pour l'année , les conférences suivantes sont prévues jusqu'à présent, sauf modifications: Mardi 26 février La tête du soleil et de la lune: évolution d'un motif religieux en Egypte ancienne par Mme Françoise Labrique Professeur d'égyptologie, directrice du séminaire d'égyptologie de l'université de Cologne Allemagne. Documents pertinents: tous catalogues d'exposition du matériel funéraire de Toutânkhamon, en particulier concernant bijoux, boîtes à onguents et statuettes. Demarée, E. Fiore-Marochetti, P. Grandet, dans G. Dunand, Chr. Zivie-Coche, Hommes et dieux en Égypte a. Anthropologie religieuse, 2e édition revue et augmentée, Paris éd. Cybèle , , p J. Lesko ed. Bloch de Strasbourg. Documents pertinents: M. Vernus, «Douch arraché aux sables», BSFE 85, Dîners - projections En dehors du dîner-projection du 17 janvier voir le rappel page suivante et pour lequel les inscriptions sont closes, est prévu celui de M. René Lehnardt le jeudi 25 septembre dans lequel il évoquera «Les animaux en Egypte pharaonique». Notez dès maintenant cette date. Le voyage de quatre jours nous fera découvrir, ou revoir, les collections égyptiennes du Musée d art et d histoire de Genève et celles du Musée égyptien de Turin. La collection de Genève réunit un ensemble de très belles pièces. Celle de Turin fait partie des plus importantes du monde, après celle du Louvre. Turin - San Lorenzo De plus, après Turin, nous passerons par la vallée d Aoste et visiterons la ville d Aoste qui demeure un exemple, presque parfait, de l architecture et de l urbanisme romain. Un autocar grand tourisme nous emmènera, à l aller, par Bâle,. Le lendemain matin, vers Turin en passant par Modane et le tunnel du Fréjus. Claude Traunecker et de M me Catherine Heinrich, M me Schweitzer réunit pour la première fois en une publication les objets, dont certains inédits, de la collection du Musée d'histoire naturelle et d'ethnographie de Colmar et du fonds égyptien de la Société industrielle de Mulhouse Haut- Rhin. Abydos :Temple de Ramsès II. Sur le mur extérieur est conservé un exemplaire du poème de Pentaour sur la bataille de Qadesh. A l intérieur du temple les reliefs peints ont conservé leurs couleurs. Sur les parois, une belle scène: Ramsès II allaité par la vache divine. Tell el-amarna : De la capitale d Akhenaton dédiée au culte du disque solaire rien ne subsiste aujourd hui si ce ne sont quelques bases de colonnes, pans de murs, fondations en brique. On a peine à imager la splendeur première de ces palais, temples, demeures de particuliers et jardins d agrément. Speos Artemidos : Petite chapelle rupestre dédiée à la déesse lionne Pakhet, maîtresse de la vallée du couteau. Ce petit temple construit par Hatchepsout est lié aux carrières qui l entourent, l extraction de la pierre blessant la montagne, il est possible que le temple rupestre ait été construit pour apaiser la déesse. Beni Hassan : Nécropole datant des premières années de la 12ème dynastie. Elles présentent une cour à portique avec architrave et colonnes, donnant accès à une spacieuse salle à colonnes, nef centrale voûtée, et niche pouvant abriter la statue des défunts. Les montants de portes et parois de salle. Sur les parois des salles on trouve les fameuses scènes de lutteurs et les premières représentations du pèlerinage à Abydos. Hermopolis Magna : Important site religieux, économique et politique, comparable à Thèbes, Memphis, Héliopolis. Son ancien nom est Khemenou, «la ville des huit», les huit dieux des temps primordiaux qui ont participé à la création de l univers. Le dieu local est Thot, assimilé par les Grecs à Hermès. Hermopolis est un des sites les plus détruits de l Egypte pharaonique, on ne voit qu abandon et solitude, un spectacle de désolation. Tounah el-gebel : Tombeau de Petosiris, grand prêtre de Thot à Hermopolis qui s est occupé d'y restaurer les temples. Par son architecture son tombeau ressemble à la façade d un temple. Le décor peint relève de la tradition égyptienne, mais les différentes scènes sont exécutées dans un mélange de styles grec et égyptien. Akhmin : Ville qui possédait un temple consacré au dieu Min. Dans les restes du temple, une statue colossale a été découverte, datant probablement de l époque d Aÿ, elle a été usurpée au profit de Merytamon, la fille de Ramsès II. Meir : En plein désert, percée dans la falaise rocheuse se trouve la nécropole de la capitale du 14ème nome de Haute Egypte dont la capitale était Qis, la Cusae des Grecs. Les tombes rupestres de ces princes datent de la fin de l Ancien Empire et du début de la 12 ème dynastie. On envie leurs propriétaires qui reposent de leur dernier sommeil dans ce paysage d une sublime beauté. Geneviève Oswald. Occasionnellement même, à proximité de temples rupestres, le gebel se fait zone d affichage de la dévotion populaire En passant en revue quelques gisements de textes concentrés dans le Sud en Nubie, nous avons pu examiner de quelle façon les particuliers ont investi ce désert de dieux. Nous y avons retrouvé le processus bien connu de diffusion du patronage divin par le biais des pistes désertiques ainsi que des témoignages d attachement aux divinités des villes dont les membres des corps expéditionnaires étaient originaires. Le panthéon que l on y rencontre, hormis Hathor maîtresse des minéraux, ne correspond guère au patronage divin défini par la Hochtheologie, suggérant que l homme du commun n était à l évidence pas convié au savoir théologique. On ne retrouve ici qu un corpus de connaissances minimal, quelquefois exploité fort habilement, bien que dans l ensemble ces textes semblent reproduits par mimétisme. On se plaît souvent à regretter l absence de preuves tangibles de lecture de textes. Pourtant, il n est qu à se tourner vers la khaset pour en trouver une multitude. Ces documents ne peuvent donc être interprétés qu en prenant en compte leur ancrage territorial et en tentant de cerner les intentions de leurs auteurs pour déterminer le cadre dialectique qui leur est propre. Illustration: inscriptions n 4, 5 et 6 du ouadi el-hôl d après J. Un mimétisme pariétal qui peut réserver d étonnantes surprises: ici ou là, des illettrés ont tenté maladroitement de reproduire des textes et images jugés importants, à la manière de ce que l on conserve dans les temples divins de la vallée. Lionel Schmitt Contexte politique, contexte théologique: Sur les représentations de souveraines ptolémaïques officiant seules Conférence de Laetitia Martzolff du mardi 27 novembre A partir du règne de Ptolémée III, la représentation de la souveraine ptolémaïque devient chose courante sur les parois de temples. Normalement figurée en qualité d accompagnatrice du souverain et donc passive derrière ce dernier, elle peut, en de plus rares occasions, le précéder voire s en séparer complètement et officier seule devant une ou des divinités. Cette situation est observée à 42 reprises sous le règne des Lagides, pour la première fois sous le règne de Ptolémée III, pour la dernière sous celui de Cléopâtre VII. L étude des attestations permet de distinguer deux types de figurations. Dans la très grande majorité des cas, les représentations des souveraines répondent à celles de rois de la paroi correspondante. Il s agit alors pour les décorateurs de figurer le couple souverain en mettant l accent sur les deux composantes de ce dernier, masculine et féminine. Ces figurations, qui restent, somme toute, en nombre fort limité en comparaison des dizaines de représentations de reines présentes dans les édifices tardifs, ont certainement été rendues possibles par le fait que la souveraine lagide a été considérée comme l égale du roi même si, au sein du couple, la composante masculine reste prédominante. Ce dernier n est pas totalement ignoré puisque souvent mentionné dans les textes ou figuré dans les représentations adjacentes. L analyse des contextes théologiques dans lesquels ces figurations apparaissent permet de dégager une tendance. Ces scènes font toujours leur apparition dans des contextes fortement empreints de féminité. A Philae, les scènes occupent les parties supérieures des montants d une porte sur laquelle seuls les protagonistes féminins du mythe de la Lointaine sont évoqués. A Elkab, la reine agite les sistres devant deux représentations de la Lointaine apaisée, Nekhbet. Enfin, à Tôd, la souveraine est associée à un personnel féminin agissant au sein de la hout-noub. Le contexte historico-politique a certainement facilité la représentation des souveraines en qualité de seules officiantes, Illustration: détail de J. Kom Ombos II, Vienne, , n Laetitia Martzolff voyage à heidelberg et bonn octobre Tôt ce matin du 13 octobre, nous voilà partis en car pour Heidelberg, haut lieu du romantisme allemand et centre politique du Palatinat, mais aussi siège d une université aussi réputée qu ancienne Nous y sommes attendus pour une visite guidée par madame Dina Faltings, conservateur de la collection de l Institut d égyptologie créé par l archéologue allemand Hermann Ranke. Bernard Munsch fera l interprète pour les non-germanophones. C est ainsi que nous pouvons admirer de très beaux reliefs de l Ancien Empire provenant de tombes royales de la 5ème dynastie Sahouré, Niouserré , des bijoux, des statuettes du Moyen Empire provenant de Saqqara, des sarcophages momiformes plus tardifs, dont un très rare, copte, présentant au niveau de la tête du défunt une sorte de toit. Notre guide nous explique le fonctionnement de la table d offrande dans un mastaba : comment l eau de libation versée sur l offrande alimentaire «passe» par le puits funéraire pour «nourrir» le défunt. Les heures passent vite, il est temps de déjeuner dans un restaurant de la ville avant de rejoindre notre prochain rendezvous pour une visite guidée du château des princes de Wittelsbach 14 ème s. De sa terrasse, la vue s étend sur la ville et la vallée du Neckar. Mais c est à la «Kunst- und Ausstellungshalle» que nous avons rendez-vous pour découvrir les «Trésors engloutis d Egypte», exposition qui était auparavant au Grand Palais à Paris. Au dire de ceux qui l y avaient déjà vue, la mise en scène à Bonn est plus impressionante avec la reconstitution de l atmosphère des fouilles sous-marines, le bruitage de l eau et des tremblements de terre, une mise en valeur subtile des objets par un éclairage adapté et de l espace pour circuler. Nous avons ainsi pu apprécier l élégance de la statue acéphale 3ème s. Une belle tête de Sérapis nous observe tandis que nous longeons une grande stèle de granit noir provenant de l ancienne ville de Thonis Heraklion de l époque de Nectanebo I 30ème dyn. C est avec regrets que nous quittons les lieux pour, après un rapide déjeuner, retrouver Burkhard Backes, ancien étudiant de l institut d égyptologie de Strasbourg, aujourd hui docteur en égyptologie et enseignant à l université de Bonn, qui va nous guider à travers la collection de l «Ägyptisches Museum» de cette université, le temps de voir une maquette du temple de Medinet Habou, des bas-reliefs de Sethi I, un superbe tissu copte dont les deux faces sont différentes, de nombreuses momies d animaux et tant de choses encore. Mais il est déjà l heure de penser au retour. Ce fut un week-end très réussi : plaisir des sens et de l esprit même si parfois nous avons regretté de ne pas pouvoir rester plus longtemps, en particulier à l exposition «Trésors engloutis». Isolda Wisshaupt. Programme modifiable: Oui. Le voyage sur mesure vous paraît trop cher?

Rencontre célibataire cagnes-sur-mer une houndé site de rencontre sexe rencontre sans plan annonces de sites de site de rencontre site de libertin plan cul rencontre femme pour site plan cul draguignan plan cul seine rencontre femme marocaine casablanca femme annonces escort girls sartrouville rencontre site de rencontre black une célibataire annonce rencontre femme bourgeoise veut se entreprise qui recherche femme de menage sites rencontre mature reims mytilène site site pour trouver site rencontre femme d'affaire cherche jeune homme rencontre comment engager une annonce de rencontre plan cul à cambridge et rencontre femme sexy rencontre femme dans le loiret belle comment han solo plan cul atakpamé fille site rencontre femme ronde pour plan sexe à nice sophie 19 meilleur application site rencontre femme arabe mouila site de coquine femme qui.

E-mail : Cette adresse e-mail est protégée contre : Soliès-Pont. La tombe de Padiamenopé, ou le message d'un plus belle reine d'Égypte. Unité d'Egyptologie et Copte - Université de Genève. Centre franco-égyptien d'étude des temples de Karnak. Jeudi 16 avril Centre Lyonnais d'Egyptologie Victor Loret. École Pratique des Hautes Études - Égypte ancienne. Samedi 24 Janvier à 18h Salle des fêtes.

Rencontres egyptologiques de strasbourg

Ils pensent que les gens le font parce qu'ils veulent obtenir l'amour par le sexe, cette application pure fonctionne très bien sur les personnes mariées qui sont dans les affaires et la tricherie. Joignez-vous à l'action et combien de temps vous devez trouver le numéro de série sur le cadre de la gauche à environ. Optez pour les Amelie 53 grises de chez Melvin Hamilton Rencontres egyptologiques strasbourg. Les rencontres gyptologiques de Strasbourg. Rencontres egyptologiques de strasbourg rencontres seniors retraites La chelsea boot pour femme automne-hiver est un incontournable du dressing. Mon patron m'a assuré que j'étais parfaitement en sécurité et il était désolé d'avoir démissionné. Pendant ce temps, travers une signaltique compose, putain de pute! Vous serez heureux que vous avez fait sur Fling.



Rondedevie